OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




Le Conseil Général

Le chapitre général en élisant le dixième Supérieur général en la personne du Père Benoît Grière lui a adjoint une équipe d'animation internationale, comme premier assistant et vicaire général, un chilien déjà présent dans l'ancienne curie, le P. Marcelo Marciel, un congolais, le P. Thierry Kambale, un mexicain, le P. José Miguel Díaz et deux français, le Frère Didier Remiot chargé de l'Economat général et le P. Michel Kubler comme secrétaire et procureur général.

Benoît Grière

T.R.P. Benoît GRIÈRE, Supérieur Général

Né le 22 mai 1958 à Chauny dans l'Aisne, il fait ses études secondaires à Epernay (Marne) chez les frères des Ecoles Chrétiennes (Saint Jean Baptiste de la Salle) alors que ses parents s'installent en Champagne.
Il poursuit ensuite des études de médecine à Reims à partir de 1976 et se spécialise dans le domaine de la nutrition. Après son doctorat en médecine en 1985, il fait sa « coopération » à Dakar (Sénégal) comme élève chercheur à l'Orstom, section Nutrition (1985-1986).
Depuis longtemps il envisage le sacerdoce et s'y prépare en suivant une formation philosophique dans le cadre des GFU (Groupe de Formation Universitaire) (1981-1987) puis il intègre le grand séminaire de Reims (1987-1989) et entre à l'Assomption en 1989 comme postulant à la communauté de la rue François 1er.
Il entre au noviciat de Sceaux (Hauts-de-Seine) en septembre 1990 et y prononce ses premiers vœux le 21 septembre de l'année suivante à Bonnelles. En 1993, il termine sa licence en théologie à l'Institut catholique de Paris. Il prononce ses voeux perpétuels le 10 septembre 1994 à Saint Pierre de Chaillot à Paris.
Diacre le 13 décembre 1994, Benoît est ordonné prêtre le 4 juin 1995 à Epernay, par l'évêque de son diocèse Mgr Bardonne. Après un bref séjour à la communauté de Lille, il est envoyé à Madagascar (1995-1999), il y travaille à la mise en place de médecins de brousse tout en étant responsable d'un centre de nutrition pour enfants. Coordinateur de la santé pour le diocèse de Tuléar, il devient en 1999 professeur de théologie au Séminaire de Fianarantsoa, tout en étant également curé de paroisse, médecin de la prison et responsable d'un Centre de Réhabilitation nutritionnelle. En 1998, il intègre le Comité d'éthique de l'Eglise catholique de Madagascar.
Premier assistant provincial en 1999, chargé notamment de Bayard (2002-2005), il devient supérieur provincial en juin 2005. Le P. Benoît Grière est Chevalier dans l'Ordre national du Mérite (France). Dans une interview au journal «Brèves» de Bayard de novembre 2009, quand on lui demandait de définir les assomptionnistes, il répondait : «Nous sommes des hommes de communion: nous vivons dans une société pour favoriser tout ce qui rapproche les gens; nous sommes des hommes qui proposent la foi en Jésus-Christ; des hommes qui essaient de rendre compte de leur foi, des hommes de dialogue; nous sommes solidaires des fragilités et faiblesses humaines. Nous soutenons les plus petits d'entre nos frères en humanité».
Afin de donner un signe fort, le Supérieur général se charge personnellement du Continent africain, ce continent portant aujourd'hui les espérances et les dynamismes humains de la Congrégation.

Marcelo Enzo MARCIEL MUÑOZ

R.P. Marcelo Enzo MARCIEL MUÑOZ

Né le 28 décembre 1973 à Santiago (Chili).
Il a connu l'Assomption à travers le Sanctuaire de Lourdes de la capitale chilienne. Il fait sa première profession religieuse le 18 janvier 1997 et prononce ses vœux perpétuels le jour de l'Annonciation de l'an 2000.
Le 25 novembre de la même année, il est ordonné diacre par Mgr Pablo Lizama, Vicaire aux armées puis prêtre le 20 octobre 2001 par Mgr. Tomislav Koljatic, alors évêque auxiliaire de Concepción. Au titre de Vicaire général le Père Marcelo devient Supérieur Majeur de notre Congrégation.
Il sera plus particulièrement chargé au sein du Conseil de suivre la zone de l'Europe.

Didier REMIOT

Fr. Didier REMIOT

Né le 30 juin 1958 à Kolwézi (RDC) il est l'aîné de 5 enfants, il a vécu l'essentiel de sa jeunesse en Belgique.
En 1981, il devient ingénieur en construction aéronautique; en 1982 il obtient un master en Science du transport aérien au MIT (Massachusetts Institute of Technology) à Boston, États-Unis. Il entre au noviciat à Boston et prononce ses premiers vœux le 28 septembre 1987 et ses vœux perpétuels le 22 septembre 1990.
Il devient supérieur de sa communauté en 2006. De 1987 à 1995 il travaille comme ingénieur aéronautique et obtient son baccalauréat canonique de théologie à l'Institut Catholique de Paris. De 2005 à 2008 il travaille à Bayard à la direction financière de Bayard (contrôle de gestion des filiales internationales, acquisition de sociétés, développement international).
Puis comme assistant et économe provincial, il accompagne le projet de fondation au Vietnam, dont il parle la langue et, à Paris, il pilote le lancement de l'Auberge de Jeunesse Adveniat installée rue François 1er. Comme Assistant général, le Frère Didier, compte tenu de son expérience internationale très large, suivra l'ensemble des Provinces latino-américaines (Brésil et Andine) et Econome général.

Thierry KAMBALE KAHONGYA

R.P. Thierry KAMBALE KAHONGYA

Né à BUTUHE (R.D.Congo), le 25 février 1970.
Postulat à Butembo: 1989– 990, Noviciat à la Maison Saint Charles Lwanga (Butembo): 1990-1991, Première profession: le 10 septembre 1991, Ordination presbytérale: le 05 avril 2001.
Economat du Scolasticat Saint Augustin de Bulengera: 1999–2001, Economat provincial: 2001 – 2004 - Etudes de Droit: 2006–2011. Le Père Thierry a reçu la charge de suivre la Mission d'Orient, la Province d’Amérique du Nord et la Commission International Alliance laïcs-religieux.



José Miguel DIAZ AYllON

R.P. José Miguel DIAZ AYllON

Né le 25 octobre, 1959 au Mexique. Noviciat au Valparaiso, Chili 1986-1987, Profession perpétuelle 1992.
Diaconat 1994 Ordination presbytérale 1995. Études de Philosophie «Universidad Intercontinental» et Théologie «Colegio Máximo Cristo Rey de la Compañia de Jesús». Mission dans la Formation et accompagnent spirituelle. Formateur locale 1994-2005, Supérieur locale 1994-2011, Formateur provincial 2008-2011, Délègue du Provincial au Mexique 2006-2011, Provincial de la Province d’Amérique du Nord et les Philippines 2006-2011.
Parcours apostolique «ad extra», pastoral paroissiale curé 2006-20011, mission chez les indigènes, responsable de formation de la Conférence de Religieux et Religieuses du Mexique 1997-2002, Secrétaire académique « Instituto de Formación Teológica Intercongregacional de México» 1999-2005, et économe dans le Conseil Supérieur de la même Institution 2005-2009.
Le Père Miguel a été plus particulièrement chargé de suivre la Province de Madagascar, l’Asie, la Formation assomptionniste et la Commission International Justice-Paix et Intégrité de la Création (JPIC).

Michel KUBLER

R.P. Michel KUBLER

Né le 21 janvier 1955 à Villé (Bas-Rhin, France).
Il effectue ses études secondaires à l’Alumnat (petit séminaire) Sainte-Odile de Scherwiller et au Collège épiscopal Saint-Etienne de Strasbourg (Bas-Rhin). Après un 1er Cycle universitaire en Mathématiques-Physique, il entre au noviciat des religieux assomptionnistes à Strasbourg (1975). En 1982, il prononce ses vœux perpétuels.
Il est ordonné prêtre le 3 juin 1989 à Ecully (Rhône) par le cardinal Albert Decourtray. Il entre au quotidien «La Croix» en novembre 1989, comme journaliste au sein du Service Religion, dont il deviendra le sous-chef en 1992. De juillet 1997 à décembre 2009, il est le rédacteur en chef religieux du journal. Ayant souhaité ensuite quitter le journalisme, il vit de janvier à juin 2010 un temps d’immersion dans les Eglises d’Europe orientale et du Proche-Orient, avant d’être nommé en septembre 2010 à la communauté assomptionniste à Bucarest (Roumanie).
Jusqu’en juin 2017, il est directeur du Centre «Saint Pierre – Saint André» d’Etudes byzantines et de Rencontres œcuméniques, rétabli par les assomptionnistes à Bucarest. De 2010 à 2014, il assure en même temps la charge de délégué du Supérieur provincial de France pour l’ensemble de la «Mission d’Orient».
En 2014, il est nommé assistant du supérieur de la Province assomptionniste d’Europe. En mai 2017, le 33 e Chapitre général des Augustins de l’Assomption l’a élu secrétaire général et procureur général de la congrégation, pour six ans, avec résidence à la Maison Généralice de Rome.