OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




Mémoire de l’enlèvement d’Edmond, Jean-Pierre et Anselme (2012-2019)

554_big.jpg

2019-10-19 - RDC

Chers Frères,

Sept ans déjà ! Sept ans que nos trois frères, Edmond, Anselme et Jean-Pierre, ont été capturés en pleine nuit. Depuis nous n’avons obtenu aucune nouvelle sérieuse à leur sujet. Notre tristesse reste entière et nous souffrons avec leurs familles.

Nous avons un devoir de mémoire. Notre foi chrétienne nous demande de garder le souvenir de ceux qui ont souffert et qui sont restés fidèles. Edmond, Anselme et Jean-Pierre sont des témoins de la vérité. Ils ont souffert parce qu’ils étaient des hommes de foi.

L’Assomption se doit de conserver leur souvenir intact. C’est pour chacun de nous un appel à vivre sa consécration dans la vérité et la fidélité. Dieu appelle des hommes souvent pauvres et fragiles, mais Il leur donne son Esprit pour leur permettre de faire beaucoup plus qu’ils ne pourraient faire seuls. Nos trois frères ont reçu l’Esprit le jour de leur baptême et à leur confirmation. Ils ont été aussi appelés à servir le Peuple de Dieu dans le ministère presbytéral. Ils sont pour nous un appel à être sincères et vrais dans notre vocation. Nous avons le devoir de les honorer en illustrant par notre vie la sainteté de notre vocation.

L’Assomption est une petite famille. Nous attendons impatiemment que l’Église reconnaisse la sainteté de notre bien-aimé fondateur, le Père Emmanuel d’Alzon. Mais nous aussi nous sommes appelés à la sainteté. La vie et probablement la mort d’Edmond, Anselme et Jean-Pierre nous incitent à avancer sur le chemin de la vie sainte et de faire de nos vies une « offrande agréable à Dieu ». Puissions-nous être dignes de suivre leur exemple, eux qui ont tout donné.

Chers Frères, alors que nous nous préparons à célébrer le 175ème anniversaire de la fondation, je vous invite à redoubler d’effort pour le Royaume de Dieu. Nous sommes des apôtres, des témoins et des missionnaires. Si nous travaillons avec courage et confiance nous témoignerons ainsi de notre reconnaissance à nos frères disparus.

Que le Seigneur vous bénisse et vous garde !

           

Père Benoît GRIÈRE a.a.

Supérieur général