OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




Signes de Dieu n° 16 - L’humilité, une vertu difficile à conquérir

258_big.jpg

2016-02-07 - Rome

Mot du Postulateur

Les saints ne naissent pas saints. La sainteté est, bien sûr et en premier lieu, une grâce de Dieu, mais qui demande en même temps une réponse généreuse du chrétien qui cherche l’idéal de la sainteté. Pour le Père d’Alzon, le but ultime de sa vie a été certainement et toujours la sainteté. Et pour aboutir à elle, il a dû lutter contre tous les obstacles que s’y opposaient. L’un d’eux, il le confesse lui même tant de fois, était l’orgueil. Il faisait partie de son tempérament « moqueur, irritable, fier et dédaigneux. » Ceci le faisait souffrir. L’humilité sera donc pour lui une des vertus qu’il s’efforcera le plus de conquérir. Il la propose comme but indispensable à ses religieux et à ses dirigés et dirigées : « De toutes les vertus, la plus indispensable est certainement l’humilité. » La vraie humilité nait de la foi. Parce qu’elle nous confronte avec Dieu : « Dieu est tout, je ne suis rien » par rapport à lui. L’humilité « jaillit de la comparaison de ce que nous sommes avec ce qu’est Dieu. » L’humilité nous pousse aussi à entrer au plus profond de nous-mêmes et à nous reconnaitre dans nos misères et faiblesses. Finalement, l’humilité nous permet des relations avec autrui dans le respect, le service, l’obéissance, l’amour.           

P. Julio Navarro Román, a.a.

Signes de Dieu - 16