OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




Signes de Dieu N° 15 - La vertu de l

197_big.jpg

Le Père d’Alzon nous livre une très haute et très originale conception de l’obéissance … ; elle s’inspire d’un esprit éminemment apostolique. Pour le Père d’Alzon, notre obéissance découle, comme de son principe, de la filiale obéissance du Verbe de Dieu, inscrite de toute éternité en sa personne divine, dans l’éternel décret de sa mission rédemptrice qui le destinait à la mort et à la mort de la croix. Cette parfaite obéissance du Fils de Dieu illumine toute l’histoire du monde comme elle emplit toute la vie du Christ parmi nous sur la terre. Nous devons sans cesse la tenir présente sous nos yeux, car notre obéissance est, elle aussi, une obéissance d’envoyés de Dieu pour le salut du monde. Dans son règlement de vie, le Père d’Alzon écrivait: L’apôtre n’est rien que par celui qui l’envoie et il est d’autant plus apôtre qu’il accomplit mieux ce qui lui est prescrit. C’est pourquoi je ferai tous mes efforts pour être un apôtre obéissant. L’obéissance, dans ce qu’elle a de plus vrai, établit l’âme immédiatement sous l’action de Dieu, et je ne serai vraiment apôtre qu’autant que cette action pénétrera tout mon être. L’apôtre aime celui qui l’envoie, mais il doit aimer celui vers qui il est envoyé, puisqu’il a une mission d’amour, de miséricorde (E.S., p. 781).

(Premières Constitutions, note sur le chapitre de l’obéissance).

Signes de Dieu - 15