OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




Vitraux de notre nouvelle Eglise à Sokodé (TOGO)

602_big.jpg

2020-07-17 - Togo

Des couleurs pour la Foi !

LE PROJET 

  1. A Sokodé, au centre du Togo, dans une région à forte population musulmane.
  2. La congrégation des Augustins de l'Assomption aide à la construction d'une église, qui permettra aux chrétiens de se rassembler, la chapelle existante étant devenue trop petite, même élargie de toiles.
  3. La communauté chrétienne veut vivre la joie de la foi, dans un précieux climat de dialogue.L'église paroissiale intègre en ce sens un habitat communautaire destiné à accueillir des jeunes.

NOTRE BESOIN

  1. Pouvoir envoyer, avant l'achèvement des travaux en octobre, des vitraux qui signifieront le lien de la foi entre l'Europe et cette partie d'Afrique.
  2. L'acheminement des vitraux prendra 4 semaines.
  3. Le coût : 9.100 € comprenant la depose, l'emballage, le stockage et l'envoi de Lorgues à Sokodé. Une date : nous devons rassembler cette somme pour expédier les vitraux ce mois d'août.
  4. Si la somme rassemblée est plus importante, le supplément servira à l'envoi d'une cloche venant d'une église de Villefranche-sur-Saône qui n'a pu être réhabilitée après un incendie.

UN SYMBOLE

  1. Les vitraux proviennent d'une ancienne chapelle assomptionniste, à Lorgues, dans le Var.
  2. Ils sont à ce titre comme une semence de foi partagée.
  3. Ils trouveront à Sokodé une nouvelle jeunesse.
  4. La prière qu'ils ont accompagnée pendant des dizaines d'années fleurira de façon neuve en terre d'Afrique

Histoire des vitraux

Les vitraux proviennent de la chapelle d’une communauté de l’Assomption à Lorgues (Var). Cette chapelle avait été inaugurée le 15 décembre 1970, par le P. Morand Kleiber, Provincial de Lyon. Ils ont été réalisés par le maître verrier Paul Ducatez. Celui-ci est issu d’une vieille famille valenciennoise (Nord). À partir de 1946, ses dons pour le dessin le conduisent à Paris aux Ateliers Maumejant où il reçoit une formation de peintre-verrier jusqu’en 1949. Les vitraux ont été démontés, soigneusement emballés puis transportés sur Paris en attendant le grand voyage…

Pour plus d'informations:

https://www.credofunding.fr/fr/vitraux-assomption