OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




Chapitre Provincial 2016, Province d’Afrique

374_big.jpg

2017-01-04 - Namugongo-Kampala

Heureuse Année 2017 à tous les capitulants !

Le premier jour de l’an 2017,  en la fête de Marie Mère de Dieu, le plus jeune prêtre de l’assemblée, le Père Alexis VALYAMUGHENI de la Région de l’Afrique de l’Est a, au cours de la messe matinale, ouvert notre journée par la bénédiction des capitulants en implorant la protection maternelle de Marie Mère de Dieu et Reine de la paix. Les travaux capitulaires ont été ouverts par les vœux du Provincial, le Père Protais KABILA KALONDO, aux participants, à tous les Religieux et Laïcs de la Province et au T.R.P. Benoît GRIÈRE. Il a, en outre, fait remarquer que nous avons la joie d’ouvrir la nouvelle année sur la terre des Martyrs de l’Ouganda et que nous avons besoin de l’intercession de ces Saints Africains pour la matérialisation du thème de notre Chapitre Provincial, « Artisans de paix dans une Afrique en crise ». Ce thème nous interpelle sur la dimension prophétique de la vie religieuse assomptionniste.

Par ailleurs, le T.R.P. Benoît GRIÈRE, Supérieur Général, en formulant ses vœux au Chapitre et à toute la Province, a souhaité « que cette année 2017 soit pour chacun une année d’amour et de vérité, de justice et de paix dont nos peuples ont besoin. Puisse la Vierge Marie, Reine de la Paix, intercéder pour vous ! », a-t-il dit, avant d’affirmer qu’il n’y a pas d’amour sans vérité ni paix sans justice. Que cette année 2017 soit donc une année de renouveau pour vous et vos familles », a-t-il conclu.

La journée a été clôturée par un apéritif offert par le T.R.P. Général et un repas festif du Nouvel An 2017 où humours et gastronomie ont été au rendez-vous.

Commission chargée de la Communication