OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




Chapitre Provincial 2016, Province d’Afrique

370_big.jpg

2017-01-01 - Namugongo-Kampala

PROVINCE D’AFRIQUE
CHAPITRE PROVINCIAL
NAMUGONGO-KAMPALA, 30 décembre 2016

Vie communautaire et nouvelle organisation de la Province

Le Chapitre Provincial avance. Il  a comme thème : « Artisans du Royaume dans une Afrique en crise ». Les travaux ont atteint une vitesse de croisière. Les commissions s’activent ; et la prière, celle des capitulants ainsi que les vœux des confrères d’autres provinces nous encouragent et nous soutiennent.

Le 30 décembre, deuxième jour de notre Chapitre, a été ouvert par la messe dite en Anglais  ―bilinguisme oblige― par le Père Jean-Marie MESO, Supérieur Régional de l’Afrique de l’Est et animée par les religieux et laïcs de cette Région qui, pour la première fois, accueille pareilles assises. Profitant de l’occasion, le célébrant du jour a daigné adresser un mot de bienvenue aux participants au 9ème Chapitre Provincial qui se tient dans la Région qui est sous sa responsabilité.

Rapport du Provincial plein d’enthousiasme

Sous la modération stricte du Père Vincent Leclerc, le temps imparti aux différentes interventions a été géré à bon escient. Ce qui permit d’avoir un temps suffisant pour débattre, après audition de la contribution de la commission à la Vie communautaire et nouvelle organisation, de la question cruciale de l’avenir des Régions qui inspirent un lendemain apostolique très engagé pour l’expansion de la Province et l’extension du Règne de Dieu.

L’enthousiasme d’une Province en expansion croissante, la reconnaissance d’une jeunesse assomptionniste qui incarne plus que jamais l’esprit de l’Assomption malgré les crises et défis qui semblent caractériser le continent, mais qui n’entament pas la détermination et la motivation des uns et les autres, laïcs et religieux assomptionnistes, à imaginer des réponses aux appels de l’Esprit en ce temps et pour le peuple de Dieu. Cela transparait dans le rapport du Père Provincial, Président dudit Chapitre. Ce dernier n’a pas manqué de nous rappeler la précarité socio-économique de la Province  qui limite certaines initiatives. Ainsi encourage-t-il l’implication des religieux qui ont compris la nécessité de la mise en commun, conséquence de notre vœu de pauvreté : « Notre province peine à avoir une autonomie financière, mais le souhait reste lancinant : subvenir à nos besoins et contribuer enfin à la caisse de la congrégation ».

Toutefois, le Père Provincial Protais Kabila se félicite de l’ouverture de la Province à la mission. Bon nombre de religieux de la Province sont en mission dans les autres Provinces de la Congrégation. Ils sont 57 confrères qui honorent la Province d’Afrique, par un apostolat désintéressé et qui contribuent efficacement à la vie et la Mission du Corps-Assomption. Nous avons reçu gratuitement le fonds pour notre formation, donnons aussi gratuitement des ressources humaines pour soutenir la mission. Ainsi adviendra-t-il le Règne de Dieu en nous et autour de nous.

Une spiritualité incarnée pour vivre en assomptionnistes de notre temps

L’histoire du continent est actuellement marquée par des crises socio-politique, économique et éthique. Dans ce sens, certaines orientations concrètes, dans le cadre du thème du Chapitre Provincial, ont été prises : prier pour la paix dans nos communautés, redécouvrir la force de la réconciliation communautaire et fréquenter nous-mêmes le sacrement de réconciliation pour être de vrais artisans de paix et de réconciliation.

La parole a été spécialement accordée au T.R.P. Général pour éclairer l’opinion des participants à ces assises sur les orientations pratiques du Chapitre Général qui sera essentiellement apostolique et missionnaire. Aussi a-t-il sensibilisé les capitulants aux enjeux du prochain Chapitre Général, entre autres : le glissement de la Congrégation vers l’Afrique et l’Asie, tout en soulignant que « nous sommes dans une phase de transition qui exige une formation à la culture de la responsabilité et de gouvernement ainsi que la culture à l’internationalité et interculturalité.

La journée s’est clôturée dans la sérénité. Le Promoteur du Chapitre, le Père Thierry KAHONGYA, a remercié l’assemblée pour sa participation active.