OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




Le décès du Père ADUBANGO CHUVI Jean-Marie, a.a.

23_big.jpg

2014-05-21 - Manille (Philippines)

Communique Necrologique

La Province d'Afrique et toute la Congrégation des Augustins de l'Assomption dits Assomptionnistes a la profonde douleur d'annoncer aux Prêtres, consacrés, amis et connaissances le décès du Père ADUBANGO CHUVI Jean-Marie, a.a. Décès survenu le 20 mai 2014 à 10h45 (heure de Manille) à l'Hôpital Makati Medical Center (Manille-Philippines) de suite d'une courte maladie. Nos sincères condoléances  à toute sa famille biologique (Diocèse Mahagi-Kioka), à tous les religieux assomptionnistes, religieux et religieuses, tous les ressortissants du Diocèse de Mahagi, ainsi qu'à tous les fidèles qui l'ont connue.

Fait à Butembo, le 20 mai 2014.

P. KAMBALE KAHONGYA, Thierry, a.a.
Premier Assistant Provincial d'Afrique

Notre Confrère ADUBANGO CHUVI Jean-Marie, né à MONGBWALU diocèse de Mahagi-Nioka le 15/11/1966 de UVONJI CHUVI Xavier et NYALWINY FWALING Isabelle, nous a quittés dans le matin 20 mai 2014 à 10 h 45, heures de Manille aux îles Philippines. Il a été baptisé le 17/11/1966 à Mongbwalu. Sa famille reste à Zengo, Nioka, diocèse de Mahagi en Province orientale en République démocratique du Congo.

Il a fait sa formation littéraire à l’IPA Udjuro de Nioka (1979-1981), au Petit séminaire de Vida (1981-1983) et à l’Institut Lodza de Luga (1983-1986). Il a été enseignant de religion et surveillant au Petit séminaire Vida en 1986-1987 en animant les chorales de la paroisse et de l’école. Il est entré en contact avec l’Assomption par la correspondance avec le P. Marc Champion. Il a été admis au postulat en 1987-1988 à Kindugu (Maison provinciale de la Cophaco à Butembo). Il est admis au noviciat Saint Charles Lwanga l’année 1988-1989 sous la direction du P. Lucas Chuffart comme Maître des novices. Il fait sa première profession le 16/09/1989 à Butembo. Il a continué son cheminement comme étudiant en philosophie à Bulengera de 1989 à 1992. En 1992-1993 il a fait son stage comme directeur du centre social Kindugu. De 1993-1996 il a fait sa formation théologique à Nairobi. Il a fait la profession perpétuelle à Nairobi le 13/06/1996. Il a été ordonné diacre à Arusha Tanzanie par l’imposition des mains de Mgr. Dennis V. Durning. Il a fait son stage diaconal à la Paroisse Saint Pierre et Paul de Kijenge (Tanzanie). Il a été ordonné prêtre le 21/08/1998 à Butembo, les premières ordinations de Mgr SIKULI PALUKU Melchisédech. 

    Après son ordination il est resté vicaire à la paroisse Kijenge. De 2000 à 2006 il a été Curé de Kijenge. En 2006 il est désigné parmi les fondateurs des missions lointaines en Asie, spécialement à Manille aux iles Philippines. P. Chuvi a été un confrère bon compagnon de vie commune. Depuis son cheminement il s’est révélé un grand rieur jusqu’à participer aux compétitions des grands rieurs qui allaient jusqu’à 5 minutes de rire. Alors qu’il est de Mahagi il a su s’intégrer très facilement à Butembo dans la culture nande. Il s’adapte à tous les milieux et ne se sent jamais écrasé par une majorité culturelle. Jamais on ne l’a vu se plaindre d’une certaine domination culturelle ; il ne s’enferme pas dans des cercles d’influence. Il a de grandes qualités pastorales et missionnaires : relations faciles, intégration naturelle, apprentissage des langues, souplesse et flexibilité dans ses opinions, collaboration, zèle apostolique… Il convenait bien à cette fondation en Asie.

Les circonstances de sa mort ne nous ont pas donné un présage qu’il mourrait si tôt et inopinément. Il y a un mois nous étions avec lui au Congo où il venait pour l’acquisition d’un nouveau passeport. Il a voulu passer dans toutes nos communautés en commençant par Goma, Butembo, Beni pour finir par Bunia où il est allé faire les démarches. Il en a profité pour saluer sa famille à Nioka. En reprenant le chemin du retour il est allé à Nairobi pour attendre l’avion. En communauté Emmanuel House il a accusé des malaises. Il a pensé à une rechute d’une maladie qu’il a eu un fois aux Philippines. Il a voulu précipiter son voyage pour aller se faire soigner à Manille alors que les confrères le conseillaient d’annuler son vol pour se faire soigner à Nairobi. Les contraintes des vols l’ont amenées à décider de partir malgré l’état sanitaire. Arrivé à Manille le 16/05/2014 il est passé tout droit au centre hospitalier où il a été suivi pendant 4 jours. Il ne s’agissait pas de la maladie à laquelle il pensait mais c’était plutôt le paludisme qu’on aurait pu traiter plus facilement à Nairobi qu’à Manille. Au départ il est tombé dans un coma. Deux jours après il semblait évoluer et lui-même pensait qu’il irait dire la messe.  Mais le pire arrive sans que personne s'y attende,  le P. Chuvi Jean-Marie à 10 h 45.

Nous gardons de Chuvi un confrère qui a aimé l’Assomption et l’Eglise comme ses propres familles dans lesquelles il ne s’est jamais senti étranger. Il avait une conscience d’appartenance qui l’a amené à se donner à la nouvelle fondation de Philippines. Nous souhaitons obtenir un autre confrère de son caractère qui puisse le remplacer dans tout ce qu’il faisait très bien pour la croissance de l’Assomption asiatique. Qu’il repose dans la paix auprès de Dieu en qui il a mis sa foi et son espérance.

Fait à Butembo, le 20/05/2014


P. PALUKU KIPANDAULI Rigobert, aa
Secrétaire provincial d’Afrique