OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




L’Assomption et les assomptionnistes

604_big.jpg

2020-08-14 - Rome

Au jour de l’Assomption, fixée au 15 août, depuis le VIe siècle, on célèbre la Mère de Dieu, reconnue comme telle au Concile d’Éphèse (431). On le fait en reconnaissant son humilité, sa docilité et sa fidélité à la parole du Seigneur. Donnée en exemple à tous, elle entre au Ciel où Dieu la couronne.

En France, c’est le roi Louis XIII par son vœu qui a donné plus d’éclat à cette fête de la Sainte Vierge. Il a fallu attendre 1950 pour que le dogme de l’Assomption, dernier en date, soit proclamé par le Pie XII. Marie est honorée en son Assomption, en son enlèvement vers Dieu.

Des congrégations religieuses consacrées à Marie

Au fil des siècles, beaucoup de congrégations religieuses se sont consacrées à Marie dont elles prennent un des mystères pour nom. Ainsi la famille de l’Assomption regroupe plusieurs congrégations d’origine française :

les Religieuses de l’Assomption, fondées en 1839 par sainte Marie Eugénie Milleret de Brou ; les Augustins de l’Assomption (dits assomptionnistes) fondés en 1845 par le P. Emmanuel d’Alzon et qui, vingt ans plus tard, fondera les Oblates de l’Assomption, avec Mère Marie Correnson ; les Petites Sœurs de l'Assomption, fondées en 1865 par le P. Étienne Pernet, assomptionniste, et Mère Antoinette Fage ;
les Orantes de l’Assomption, fondées par le P. Picard, assomptionniste, et Mère Isabelle de Clermont Tonnerre, en 1896. Sans oublier les Sœurs de Jeanne d'Arc, au Québec et d’autres congrégations en Afrique. Cette famille religieuse réunit 4 000 membres environ et des milliers de laïcs associés ou alliés qui partagent leur charisme.

Ces religieuses et religieux développent une spiritualité augustinienne, dans une vie communautaire intense, en mettant le Christ au cœur de leur vie.

Toutes et tous déploient de nombreux apostolats en particulier dans le domaine de l’éducation et par l’enseignement (écoles, collèges, universités), dans les paroisses, dans les quartiers déshérités, dans les missions, dans le dialogue œcuménique, dans la presse et l’édition (Bayard : Pèlerin, La Croix, La Documentation catholique, Prions en Église), et aussi dans les pèlerinages, en particulier depuis 1873 avec le Pèlerinage National à Lourdes qui se déroulent autour de la fête de l’Assomption (11-16 août).

À cette occasion des milliers de pèlerins, valides et malades, jeunes et adultes, affluent dans la cité mariale pour partager ensemble une même démarche de foi. Prière personnelle et communautaire, temps de célébration, de partage et de médiation sont autant de rendez-vous qui ponctuent ces jours vécus ensemble près de la grotte de Massabielle.

Si Marie a confirmé à Lourdes son Immaculée Conception, célébrée le 8 décembre, c’est pour la fête de l’Assomption que les pèlerins viennent en plus grand nombre. De sa conception immaculée à son élévation au Ciel, Marie demeure surtout un exemple de vie et de foi pour tous les hommes et les femmes qui la prient. En son assomption, Marie s’est éteinte à la vie terrestre pour naître à la vie céleste.

Le cardinal Parolin à Lourdes pour la Solennité de l'Assomption

Le secrétaire d’Etat du Saint-Siège, le cardinal Pietro Parolin, est à Lourdes dans le sud de France les 14 et 15 août pour un pèlerinage de l’Assomption extraordinaire.

A conditions exceptionnelles, pèlerinage exceptionnel. C’est ainsi que s’est ouverte cette annèe la 147 ème édition du pèlerinage international de Lourdes en France. Un pèlerinage à chiffre réduit: ils ne seront en effet cette année que quelques milliers de pèlerins à pouvoir venir célébrer physiquement dans le sanctuaire la fête de l'Assomption de la Vierge. Ceux qui ne peuvent être présent sur place seront néanmoins dans les coeurs et les prières de l'Eglise universelle, l’organisation y met un point d’honneur. 

Autre fait exceptionnel cette année : la venue du secrétaire d’Etat du Saint-Siège, le cardinal Pietro Parolin. Pour sa deuxième sortie hors Italie depuis la crise sanitaire, le cardinal Parolin présidera dans la soirée du 14 août la procession mariale, la célébration eucharistique pour la Solennité de l’Assomption le 15 août et le dimanche 16, la célébration eucharistique. 

Père Cabanac : Le cardinal Pietro Parolin à Lourdes est un signe de soutien et d'espoir (1)

Le directeur du Pèlerinage national français à Lourdes parle de l'importance du retour sur les lieux du sanctuaire marial au pied des Pyrénées. Pour la solennité de l'Assomption, des préparatifs sont faits pour la messe avec le secrétaire d'État du Vatican, le cardinal Pietro Parolin.

Avec la célébration eucharistique en l'église Sainte Bernadette, présidée par Monseigneur Antoine Hérouard, le pèlerinage national français annuel au sanctuaire de Lourdes, qui en est à sa 147e édition, a pris vie hier. 

Pèlerins de toute la France

En raison des mesures imposées pour contenir la pandémie, le pèlerinage, qui se déroule du 12 au 17 août, est animé par un nombre de participants plus restreint que d'habitude. Cependant, au moins 500 pèlerins se rendront au sanctuaire, représentant plus de 22 comités régionaux dans toute la France, coordonnés et guidés par la Famille des Augustins de l'Assomption, l'Hospitalité Notre Dame de Salut et l'Association Notre Dame du Salut.

Parolin à Lourdes pour la solennité de l'Assomption

Ces journées seront un signe de grande espérance et de retour à la foi vécue en communauté pour tous les catholiques du monde, comme le montrent les encouragements qui viendront du secrétaire d'État du Vatican, le cardinal Pietro Parolin, qui présidera la messe à Lourdes en la solennité même de l'Assomption de Marie au ciel.

Père Cabanac : un pèlerinage porteur d'espoir

"En cette période de pandémie, il était essentiel pour nous de continuer le pèlerinage pour donner un signe d'espoir, surtout pour les malades qui ne peuvent pas venir à Lourdes". Ainsi, le Père Vincent Cabanac, directeur du Pèlerinage national, s'adresse aux Nouvelles du Vatican en soulignant les aspects les plus profonds de cette édition 2020. "Ce sera un pèlerinage qui ne sera pas seulement vécu à Lourdes", a-t-il poursuivi, "mais dans tous les lieux de France où vivent des malades.

Restrictions toujours en vigueur

Le Père Cabanac rapporte quelques signes de normalité qui accompagnent la reprise des pèlerinages au sanctuaire : "Vous ne pourrez pas entrer dans la grotte et vous immerger dans les bassins mais vous pourrez boire l'eau, vous laver le visage et participer au Chemin de Croix. Chaque jour améliore la possibilité de vivre ici toutes les étapes du vrai pèlerinage".

La France consacrée

Le Père Cabanac a expliqué la signification de la solennité de l'Assomption pour les pèlerins français : "A Lourdes, la Vierge a dit que je suis l'immaculée conception, cela représente le début du plan de Dieu sur Marie. Mais lorsque l'Assomption est célébrée, c'est la fin de sa vie terrestre et donc, pour nous, Marie est un exemple à suivre du début à la fin de sa vie. Il est important de le comprendre et de souligner le fait que depuis des siècles, la France est consacrée à Notre-Dame".

Le soutien de Parolin

Le religieux français a finalement exprimé sa satisfaction quant à la présence du cardinal Parolin : "Le secrétaire d'État du Vatican avait accepté notre invitation à Lourdes et malgré l'arrivée de la pandémie, il a voulu tenir cette promesse. Nous sommes honorés de l'accueillir et d'avoir son soutien pour le pèlerinage".

(1)  https://www.vaticannews.va/it/chiesa/news/2020-08/padre-cabanac-parolin-a-lourdes-un-segnale-di-sostegno.html)