OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




La fondation de l

585_big.jpg

Le groupe de exploration missionnaire s'est réuni au complet dans l'après-midi du 18 février 2020 (Mère Teresa Leite, Supérieure générale, Sœur Marcia Santiago, Conseillère générale des Sœurs de la Misericorde et Frères Luiz Gonzaga, Supérieur provincial du Brésil, Yves Nzuva Kaghoma, Supérieur provincial d'Afrique et Marcelo Marciel, Vicaire général).

Notre mission commencera dans le secteur appelé Luongo, qui est situé dans la banlieue de Catumbela, entre les villes de Benguela et Lobito. 

Luongo a commencé avec quelques maisons sur une petite bande de terre à côté de la route principale, mais avec la guerre et les mouvements migratoires qui ont eu lieu, le secteur s'est développé. 

Le père Abel, vicaire pastoral du diocèse de Benguela, nous a accompagnés pour visiter les différents secteurs du territoire pastoral de la nouvelle paroisse, à commencer par :

1. Secteur de BIMBALAMBI où il y avait une bananeraie (secteur avec des maisons, la plupart en construction, avec eau, électricité, école et pharmacie).

2. Secteur de GAMA où il y a un petit lieu de célébration chrétienne appelé San Isidro (maisons assez simples, avec une école construite par l'Église et fréquentée pastoralement par un prêtre qui vient de Benguela et les sœurs Caterina qui s'occupent de la catéchèse).

3. Secteur VILLA DO AERPORTO, C'est un lieu de maisons en construction, où il y a une secte appelée JEM - Jeunesse en Mission - il y a aussi une communauté religieuse des sœurs du Perpétuel Secours fondée par une ancienne religieuse Dorothea décédée en décembre dernier et qui travaille avec des filles orphelines ou en situation d'extrême pauvreté. 

4. CAPILLA NOSSA SENHORA DE BOM VIAGEM, une ancienne présence chrétienne depuis l'époque des Portugais.

5. CONDOMINIO NOVA ESPERANZA, secteur des maisons neuves.

6. SECTEUR DE SAN NICOLAS, un petit groupe de population d'environ 50 familles à côté du cimetière de Luongo, possède une petite chapelle

7. CENTRALIDADE DE LUONGO, a environ 2000 maisons à vendre.

 

Les premiers défis pastoraux auxquels nos missionnaires seront confrontés :

1. Visite des différentes familles.

2. Rendre l'Église catholique présente au milieu des sectes qui naissent dans les différents secteurs.

3. Accompagnement privilégié des enfants et des jeunes.

4. Former la nouvelle paroisse, travailler pour l'unité des différents secteurs.

5. Initier la connaissance de la langue Umbundo pour pouvoir mieux accompagner la réalité pastorale.

6. Identifier les catéchistes des différents secteurs et les animateurs pastoraux pour les accompagner dans leur mission.

7. En cette année jubilaire du diocèse, renforcez la dimension eucharistique.

8. Insertion dans la vie du diocèse et mise en œuvre du projet pastoral diocésain.

9. Partager la richesse de nos charismes au service de l'Église locale.

10. Effectuer un recensement de la population et identifier les besoins sociaux, éducatifs et sanitaires dans les différents secteurs.

Les étapes à suivre :

Nous sommes reconnaissants de l'invitation de Monseigneur Dom Antonio Jaca, évêque du diocèse de Benguela, et nous avons entamé le processus d'obtention des visas pour les missionnaires.

Aujourd'hui, notre monde est en pleine crise sanitaire due à la pandémie COVID-19, qui ne laisse malheureusement personne libre. Pour l'instant, les frontières de l'Angola sont fermées mais nous espérons que la vie reprendra son cours normal dans les prochains mois et que nous pourrons commencer la fondation. L'arrivée des premiers missionnaires est prévue pour le 24 septembre 2020, la fête liturgique de Notre-Dame de la Miséricorde. 

Que ton règne vienne, Seigneur !