OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




Ce lundi, nous essayons d’avancer sur le thème de l’interculturalité

514_big.jpg

2018-12-10 - Rome

Qu’est-ce que c’est court un dimanche ! : journée de pause après 6 jours de travail. Chaque membre du Conseil Général Plénier a le loisir de s’organiser comme il le souhaite pour profiter au mieux de ces heures de repos. Mais, pour ceux qui le désirent, un RDV est donné à 17h00 dans le centre historique de Rome – par ailleurs très joli en ce moment avec toutes les lumières de Noël- pour aller visiter une fort belle exposition sur le poète Ovide, puis partager la traditionnelle pizza.

Ce lundi, nous essayons d’avancer sur le thème de l’interculturalité, déjà travaillé lors du Conseil Général Plénier d’Arusha en juin dernier. Chaque Supérieur Provincial devait retravailler ce thème en son conseil : aussi sont-ils tous invités à partager en Conseil Général Plénier les résultats de ce travail. Munis de ces munitions, nous partons ensuite en petits groupes pour essayer de dégager des pistes en vue de mieux intégrer dans la formation une préparation à des communautés davantage interculturelles, mais aussi des pistes pour mieux préparer les religieux qui acceptent de partir en mission hors de leur pays. Suit bien évidemment une remontée en assemblée de l’essentiel des réflexions des groupes.

Le début de l’après-midi est consacré à un des sujets qui revient à chaque session du Conseil Général Plénier : les autorisations d’ouverture et fermeture de communauté. C’est ainsi que nous sont présentés les dossiers suivant :

- L’autonomisation de la communauté du postulat de Tuléar, qui dépendait jusque-là de la communauté de la SanFil, en une communauté distincte ;
- Les perspectives d’une fondation à Lomé, Togo ;
- La fermeture de la maison de formation de Cerro Navia, à Santiago du Chili. Cette maison devrait être maintenant louée pour assurer des revenus à la Province Andine ;

Suit la présentation de nominations qui doivent être approuvées par le Supérieur Général en son Conseil Général Plénier :

- Celle du supérieur de la maison de formation de la communauté de Lyon Debrousse ;
- Celle du supérieur du Scolasticat de Saigon-Fatima ;
- Celle du supérieur de la communauté de formation d’Ampandrana (Antananarivo, Madagascar), communauté qui a vu le nombre de ses membres augmenter fortement cette année ;
- Celle du responsable de la formation en Province d’Afrique.

La journée se termine par une présentation du budget 2019 de la Maison Générale qui est suivie de l’approbation de trois textes normatifs :

- Une mise à jour d’un texte déjà approuvé et qui précise certains principes économiques relatifs aux CIFA ;
- Une fiche formalisant le transfert d’un religieux d’une province à l’autre (demandée par le chapitre général 2017.)
- Un document rappelant que toute décision importante dans la vie d’une CIFA doit être approuvée en Conseil Général Plénier.

Enfin, un projet de plaquette présentant la congrégation est évoqué.