OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




Les perspectives d’ouverture de nouvelles fondations

433_big.jpg

2017-12-09 - Rome

CHARITÉ

Sixième jour.

Nous commençons la matinée en définissant le cadre et les fonctions du Frère chargé de la mission de Secrétaire pour la Formation. Cette instance d’animation a été demandée par le Chapitre général et le CGP. Chacun des Provinciaux propose quelques noms. Le profil se définit petit à petit et prend corps dans la présentation faite par les supérieurs majeurs. Les conditions requises : un frère actif, audacieux, ayant une expérience de formateur, heureux dans sa consécration religieuse et qui sait travailler en équipe.

Les perspectives d’ouverture de nouvelles fondations existent mais d’autres communautés sont appelées à fermer; cependant, l’Assomption ne cesse pas de chercher de nouveaux champs de mission. Ces défis sont vécus avec un regard de reconnaissance et d’espérance. L’envoi en mission est une chance pour vivre la fidélité aux vœux et pour se renouveler.  Nos communautés et notre famille religieuse sont toujours invitées à être présentes dans des réalités nouvelles pour répondre à l’appel du Pape François à être « une Église en sortie ».

Nous revenons sur les postes clés de la congrégation : la formation, les œuvres mobilisatrices et les frères que le CGP y nommerait.

Reprenant après les premières nominations, nous fixons notre attention sur les jeunes disciples. Nous apprécions dans la vie de nos frères l’appel du Christ, et notre richesse dans l’internationalité qui nous mène d’un continent à l’autre. Les dons de nos frères seront l’offrande qui enrichira chaque mission et chaque œuvre.

Analyser le financement de la formation est un travail qui requiert une saine mutualisation des ressources économiques. Chaque Province fournira non seulement des ressources, mais aussi son effort. La solidarité avec les communautés qui n’on pas d’autofinancement et qui ont besoin d’aide est urgente. Cette solidarité interprovinciale est un exercice de fraternité.

La solidarité ne s’exprime pas seulement par les ressources : elle est vécue en premier lieu par les frères qui ne doutent pas de suivre le Christ qui les appelle là où il les veut. L’obéissance se manifeste généreusement lorsque nous tenons la charrue et que nous allons toujours de l’avant.

Nous partageons chaque jour un mot qui nous éclaire.

« Appliquons cette parole à la solidarité de nos œuvres, à notre responsabilité commune et individuelle, particulièrement à notre conduite dans le commerce journalier. »

P. Emmanuel d´Alzon
Écrits Spirituels