OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




Fil rouge 3

353_big.jpg

2016-12-08 - Rome

Une partie de la matinée est consacrée à une relecture et un bilan du Congrès Educare. Ce congrès international a rassemblé plus de 60 personnes, assomptionnistes, oblates de l’assomption et laïcs en juillet 2016 à Assumption Collège à Worcester. Venus du monde entier ils ont travaillé ensemble pour approfondir leur mission d’éducation selon l’esprit de l’Assomption en référence au Père d’Alzon. En CGP, nous partageons les premières retombées de ce congrès dans nos différentes provinces et en particulier dans nos différents établissements scolaires. Nous soulignons les découvertes des participants et leur enthousiasme au retour chez eux. L’Assomption est née dans un collège et l’enseignement sous toutes ses formes fait partie de nos gènes. Nous disposons désormais, grâce à au Congrès Educare d’un Document de référence pour l’éducation à l’Assomption. Nos différents chapitres doivent s’en emparer et poser des choix pour renforcer l’accompagnement et l’animation de nos établissements d’éducation et y promouvoir une plus grande fidélité à notre tradition assomptionniste.

Poursuivant notre travail, nous écoutons le père Miguel provincial d’Amérique du Nord/Philippines qui nous présente les ambitions apostoliques de sa province. Ce qu’il nous partage ne sont pas des rêves, car les rêves sont irréalisables ! Ce ne sont pas davantage des ambitions, car les ambitions sont égoïstes. Le Père Miguel préfère parler d’appels : à quoi l’Assomption est appelée en Amérique du Nord/Philippines pour les 10 prochaines années. Sans esquiver les faiblesses, nous évoquons les œuvres, les territoires, les forces et les opportunités. Le chapitre de la province aura des choix à poser. Notre débat nous amène à redire que les rêves sont personnels et que les ambitions sont communes. Nous passons du rêve à la réalité. La fondation d’une nouvelle communauté au Mexique, dans le diocèse d’Orizaba, est proposée par la province d’Amérique du Nord/Philippines. Cette communauté portera un projet vocationnel et se verra confier une paroisse par l’évêque du diocèse. Le débat se poursuit sur la base de la fiche « Nouvelle fondation de communauté » établie par le CGP de juin 2013 et qui nous donne des repères objectifs pour discerner. Nous voterons plus tard dans ce CGP.

L’après-midi de ce jour est consacrée à des échanges interpersonnels entre provinciaux pour faire le point sur nos collaborations interprovinciales, sur les transferts en cours ou à venir, et sur les projets que nous portons ensemble. C’est, par exemple, l’occasion pour les provinciaux d’Afrique, de Madagascar et d’Europe d’échanger sur l’Afrique de l’Ouest dont leurs provinces sont co-fondatrices.