OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




CGP Nous voici déjà en mi-chemin!

35_big.jpg

2014-06-12 - Saint-Lambert des Bois en France

Dix juin 2014 : nous sommes au quatrième jour de notre CGP, et il fait beau de continuer à pleuvoir pour nous inonder d’idées fraiches. La journée de travail s’ouvre par la présentation et l’évaluation de la session des maitres des novices, tenue à Rome en Mai ; ainsi que la discussion autour des recommandations surgies de celle-ci. Nous avons la joie de constater que ce fut un moment d’approfondissement dans la spiritualité alzonienne, dans le sens de la vie consacrée et la question actuelle du défi des nouvelles techniques de communication sociale en formation religieuse. Pour continuer à renforcer nos liens de collaboration inter-assomption autour du même thème de la formation, il s’organise une session à Nairobi, du 10 au 23 Juillet 2015. Au deuxième moment de la matinée nous avons abordé la question des nominations apostoliques de 7 de nos frères. L’après-midi, lui, a été consacré au rapport économique de la congrégation, avec des chiffres micros et macros, qui nous invitent plutôt à plus de solidarité. Nos félicitations à l’économe général pour son travail ardu et généreux.

 FIL ROUGE CGP 11 JUIN 2014

Onze juin 2014 : Nous voici déjà en mi-chemin, au cinquième jour de notre CGP. Le ciel est beau, le débat sur les œuvres mobilisatrices est engagé avec ferveur. Au rendez-vous nous avons l’« Adveniat », l’auberge assomptionniste parisienne des jeunes, présentée par le Père Arnaud, son responsable, invité du jour ; « Assumption college », présentée par le Père Miguel, provincial de l’Amérique du Nord ; « Les écoles de brousse », présentée par le Père Etienne R., provincial du Madagascar, et finalement « Accompagner », présentée par le Père Benoit Gschwind, provincial d’Europe. En toutes ces œuvres, on peut noter le souci de la pastorale auprès des jeunes et/ou des démunis, à travers une ouverture œcuménique et dialogale, comme dans un véritable parvis des gentils. Au bout du long débat, il a été indispensable de rappeler l’importance d’imprégner davantage ces œuvres de notre charisme assomptionniste; d’évaluer régulièrement leur évolution et de préparer anticipativement un personnel qualifié en vue de leur pérennité. Voilà le rythme d’une journée qui a été, par ailleurs, achevée par des entretiens entre provinciaux, dans l’après-midi, et le filme NON, sur le referendum de la fin de la dictature chilienne, dans la soirée.