OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




Prière et aide aux victimes de la part de l’Eglise

160_big.jpg

2015-04-27 - Katmandu ASIE/NEPAL

Prière et aide aux victimes de la part de l’Eglise

 Une Messe de suffrage pour les victimes du séisme a été célébrée ce matin par le Vicaire apostolique du Népal, S.Exc. Mgr Paul Simick. Ainsi que cela a été indiqué à Fides, l’Evêque a prié pour les victimes et invité les fidèles népalais à « un effort de réconfort et de solidarité, pour montrer la miséricorde aimante du Père ».

« La petite Eglise népalaise compte également sur les aides internationales, vue la tragédie qui a frappé le pays », remarque dans le cadre d’un entretien accordé à l’Agence Fides le Père Pius Perumana, Directeur de la Caritas Népal, en racontant l’engagement de l’organisation après le violent séisme de magnitude 7,9 qui a dévasté Katmandu samedi dernier, 25 avril.« Le bilan des victimes continue à augmenter constamment » note-t-il. « Nous sommes à plus de 3.000 morts mais les estimations, tenant compte des districts touchés, pourraient arriver à 6.000 personnes. De nombreux corps se trouvent encore sous les décombres et l’armée ainsi que les équipes de la protection civile sont pleinement impliquées dans les opérations de secours. On calcule qu’il y a déjà 5.000 blessés et des milliers d’évacués et de sans abri » poursuit le Père Perumana.

« Nous avons rendu visite aux lieux touchés. En ce moment, la Caritas, qui a déjà lancé un appel international, s’est mobilisée pour apporter des premiers secours aux survivants, tels que des tentes, de la nourriture et de l’eau. Notre devoir est également d’encourager les personnes » remarque le prêtre.Le Directeur de la Caritas poursuit : « Les estimations concernant les victimes et les personnes touchées sont encore incertaines attendu que nombre de zones reculées, touchées par le séisme, ne sont pas atteignables. Nous sommes encore en pleine urgence » déclare-t-il en ajoutant : « Je voudrais faire remarquer que le séisme a eu lieu de jour et au cours d’une festivité, surprenant donc de nombreuses personnes en plein air. Cela a évité un nombre encore plus grand de victimes ». Toutefois, selon l’UNICEF, plus de 900.000 enfants népalais ont un besoin urgent d’assistance humanitaire.

De nombreux temples hindous et monastères bouddhistes ont été endommagés. A Katmandu, une église protestante s’est effondrée, tuant environ 70 fidèles présents à l’intérieur. Comme cela a été indiqué à Fides, les églises, les écoles et les structures catholiques n’ont pas subi de graves dommages.

(source: Fides)