OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




Situation d

406_big.jpg

La violence islamiste éclate sur la ville de Marawi, capitale historique de l'islam aux Philippines, qui compte environs 200.000 habitants.

De violent combats opposent l’armée gouvernementale et le groupe islamique, associé à Abu Sayyaf; causant de nombreuses pertes humaines depuis une semaine.

A l’heure actuelle, les combats persistent et comptent environs 105 victimes dont 24 civils tués en seulement 6 jours.

Le 23 mai, le président des Philippines, Rodrigo Duterte, décrète la loi martiale sur la grande île du Sud pour une durée de 60 jours. Cette mesure peut être prolongée si nécessaire.

Les habitants de Marawi sont victimes de nombreuses atrocités : prises d’otages, exécutions, incendies d’écoles et d’églises. De nombreux fidèles catholiques se sont faits kidnappés. A l'agence d'information Fides, l’Evêque a d'autre part confirmé que neuf fidèles se sont fait arrêtés, ligotés puis exécutés.

La population, aussi bien musulmane que chrétienne, fuit la ville et se réfugie dans des camps de fortunes.

D’après le Département de la protection sociale et du développement, 55.000 familles ont dû quitter leurs maisons. Il existe environs  40 centres d’évacuations pouvant les accueillir. Dans la ville d’Iligan, 7 centres d’évacuations ont été créés afin de leur porter secours. 

Aidez-les

En raison de cette situation d'urgence, Kaloob, l'ONG des l'Assomptionnites aux Philippines, en appelle à votre générosité afin d’aider les réfugiés.

Les Assomptionnistes et Kaloob sont en lien avec plusieurs personnes, congrégations et paroisses présentes dans la ville d'Iligan.

" Ici, l'armée est partout, les magasins sont fermés très tôt, de nombreux réfugiés viennent ici, la situation est vraiment compliquée! ", témoigne le Père Floribert, Spiritain.

"Le gouvernement fournit des aliments, mais je m'inquiète beaucoup de l'eau potable, elle devient rare et les gens ont aussi besoin de vêtements et de couvertures", s’inquiète le Père Ila.

Dans un premier temps, nous prévoyons d’aider les réfugiés en fournissant de la nourriture, de l'eau potable, des vêtements et des couvertures.

Par la suite, lorsque la situation sera stabilisée, nous agirons à plus long terme par la reconstruction des maisons des victimes, par la mise en place de bourses d’études et en les aidant à relancer leurs activités économiques.

En effet, les réfugiés ont tout perdu, ont dû quitter leurs maisons, leurs activités professionnelles et leur gagne-pain. Sans votre aide, il leur sera très difficile de recommencer leur vie.

Merci de nous aider à aider !

Faire un don:        http://kaloob.ph/index.php/fr/nous-soutenir/faire-un-don/