OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




Fil Rouge de la première journée du CGP

568_big.jpg

2019-12-02 - Rome

Ce lundi 02 décembre 2019, viennent de s’ouvrir à Rome les assises du Conseil Général Plénier (CGP) qui aura un temps de travail en commun avec le Conseil Economique de la Congrégation (CEC) en réunion depuis une semaine.

Ce denier CGP de l’année 2019 connaît la première participation du Père Henri Kizito, Vice-provincial d’Afrique de l’Est, qui, pour des raisons administratives n’avait pas pû être présent au CGP précédant qui s’étaient tenu au Cap Saint Jacques près de Saigon (Vietnam) en juin dernier. Sa présence a été particulièrement saluée par le TRP Benoît Grière, qui, en sa qualité de Supérieur général, lui a souhaité la bienvenue au sein de cette instance de participation à l’exercice synodal du service de gouvernement au sein de la Congrégation et l’a rassuré du soutien de tous les membres du CGP.

Comme d’habitude, la première journée du CGP est consacrée principalement au condensé du rapport de supérieur général sur l’état de la congrégation. En ce moment solennel de nos assises, le Supérieur général a procédé à l’ouverture de la session en souhaitant la bienvenue et un bon temps de travail et d’échanges à tous les membres.

Durant ces six derniers mois, nous pouvons nous féliciter, en tant que corps, d’avoir fait un pas de plus tant sur plan de la formation des futurs apôtres que de la mise en marche des structures de la mission. Cela passe par la consolidation et le renforcement des équipes dans nos maisons de formation, la mise en place de la Vice-Province d’Afrique de l’Est en vue de donner un nouveau tonus à notre mission dans la zone anglophone de l’Afrique, la nouvelle direction du BDS en la personne de Gervais Bakerethi, l’organisation de la session de relecture de l’expérience missionnaire en fin juin, l’invitation formelle de l’évêque de Benguela en Angola pour fonder une communauté dans son diocèse, la poursuite de l’installation du Secrétariat général à la formation, … Tous ces réalisations pourront nous aider dans le futur à dissiper l’inquiétude générée par le constat de l’absence de débouchés apostoliques en nombre suffisant pour tous ces jeunes qui frappent à la porte de la Congrégation.

La journée s’est poursuivie par le travail du CGP avec le CEC qui a globalement porté sur la présentation au CGP de la situation économique de la Congrégation en fin 2018. Le constat heureux revient à constater que cet organe de la congrégation, grâce à son travail technique minutieux, est train de clarifier la situation économique de la Congrégation et de devenir ainsi un organe bien utile au gouvernement général de la Congrégation, sur lequel ce dernier pourra s’appuyer efficacement dans sa mission de prendre des décisions davantage éclairées par la réalité.