OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione di terze parti. Se vuoi saperne di più o prestare il consenso solo ad alcuni utilizzi clicca qui. Cliccando sul pulsante OK, o continuando la navigazione effettuando un'azione di scroll, presti il consenso all'uso di tutti i cookie.

Devenir Assomptionniste

Augustins
de l'Assomption




« Dites 33 ! »

404_big.jpg

2017-05-18 - Lyon

Lorsque l’on va chez le médecin, ce dernier peut nous demander de dire le nombre 33. C’est pour une raison médicale qu’il nous fait cette requête. Lorsque l’on dit 33, il s’agit d’évaluer la transmission des vibrations dans les poumons et détecter ainsi les zones éventuelles où elles ne sont pas transmises.
En disant à leur tour 33 au terme de leur trois semaines de travaux, pour le 33ème chapitre général des assomptionnistes, les capitulants ont pu s’assurer que le corps entier respire bien avec ses deux poumons et irrigue le cerveau. Pour cela les diagnostics partagés par l’assemblée et les prescriptions communes mises au point, marche après marche, pas à pas, ont donné un état de la bonne santé de la congrégation.

La journée de mardi a été consacrée à l’adoption – souvent à l’unanimité – de l’ensemble des onze textes capitulaires à statut officiel préparés par les commissions puis revus et amendés et les six textes d’animation. En un va et vient régulier. Entre petits groupes et assemblées. Votes accompagnés d’applaudissements nourris. Avec en tête, le vote du document sur le charisme, considéré comme la clé de voûte du propos, fruit de ce Vin nouveau à la source du thème du 33ème chapitre. Où il est dit que « la vie religieuse partagée en Assomption est appelée à être comme le buisson ardent qui incita Moïse à   « faire un détour pour voir cet étrange spectacle » (Ex 3,3).

Le feu est le feu de Dieu, que la communauté assomptionniste et les laïcs qui en partagent l’engagement entretiennent avec le bois de leur foi, de leur joie, de leurs vertus ; nous aimons le risque que ce feu se propage dans nos sociétés. » La liste des textes adoptés par la suite, à partir de ce fondement, s’est précisée. Tout d’abord avec les axes apostoliques (outres neuves) : la formation -internationalité-interculturalité, jeunes et vocations, éducation, Alliance laïcs-religieux, nos biens, nos ressources, leur gestion, organisation communautaire, statuts. Et ensuite en des documents présentés comme des textes d’animation issus principalement des séquences de « world café » : œuvres mobilisatrices, justice et paix, nouvelles fondations, Missions d’Orient, postulation, paroisses. Enfin le chapitre a pris connaissance de trois messages envoyés pour la fin des travaux : aux frères et amis laïcs, aux sœurs de la famille de l’Assomption et à nos frères aînés. Du bon pain pour les six ans à venir. Par ailleurs la motion Antoni-Greiner encourageant le Supérieur général à étudier l’éventualité d’autres formes d’organisation communautaire que celle par provinces a été adoptée.

Les capitulants se sont préparés à la dispersion. Ils ont quitté peu à peu Valpré, avec une mallette de documents bien pleine.

F. Robert Migliorini, a.a.
 robert.migliorini@assomption.org